Visite d'une journée autour de Carcassonne

Carcassonne

Vendredi 11 Octobre 2019

Dans ce début d’automne nous souhaitions vous faire découvrir le Château de Pennautier dont
le parc a été labellisé Jardin Remarquable il y a presque un an. Nous accompagnerons cette
visite dans le Carcassonnais de celles de la Forge de Montolieu, qui nous avait accueilli il y
quelques années, et d’un jardin très intéressant à côté de Castelnaudary, le Castelet de Crozes.



Les covoiturages seront organisés en fonction des inscriptions. Il faut prévoir un départ vers
7h30 de Nîmes et 8h de Montpellier pour une arrivée à 9h50 à Pennautier.



De 10h à 12h : Le château de Pennautier et son parc : Adresse : 2 Bd Pasteur - 11610 Pennautier
Accès : de Montpellier, quitter l’A61 à la sortie 23, dir. Toulouse/Mazamet, au rond-point du
Leclerc, prendre à gauche, puis $113, dir. Toulouse sur 1,9 km ; au rond-point, dir. Pennautier
par la D203 sur 1 km.
Le Château de Pennautier fut construit en 1620 par Bernard Reich de Pennautier, Trésorier des
Etats du Languedoc. Sa charge remarquable exigeait une visibilité remarquable et son château
devait être grandiose. Dès 1622 Il accueillit le roi Louis XIII qui lui fit don de son mobilier de
voyage classé Monument Historique.
Pierre-Louis de Pennautier, son fils, homme puissant et raffiné, était comme son père Trésorier
des Etats du Languedoc puis il devient Receveur Général du Clergé de France, charge encore
plus considérable.
Très en vue, il confia à Le Vau, l’architecte de Versailles, l’élévation des ailes du château et à
Le Nôtre le dessin des jardins à la française.
Témoin des grandes heures de l’Histoire, la famille a développé la culture du vin et
l’excellence. Le château est aujourd’hui une porte ouverte sur l’Art de vivre à la française.
Entièrement restauré en 2009, Monument Historique protégé, il conjugue la beauté du
patrimoine et de la région, le charme d’une maison familiale et la modernité d’un site adapté
aux réceptions, et évènements les plus mémorables.
Le parc, dessiné à la française en 1670 par Le Nôtre, puis à l’anglaise vers 1790, le parc du
Château de Pennautier s'est vu décerné en 2018 le prix de «Jardin Remarquable». Le Château,
est, quant à lui, inscrit au titre des Monuments historiques dès 1972. Depuis 1950, les grands
parterres de Le Nôtre ont été redessinés. Vaste promenade de 30 ha où l’on trouve des buis en
pâte d’oie du XVIIIème, et d'arbres plusieurs fois centenaires (cèdres, pins, chênes…).



12h à 12h30 : trajet Pennautier à Montolieu – 15 km.



12h30 à 16h : La Forge de Montolieu - 676 Chemin La Forge - 11170 Montolieu
Traversez le village de Montolieu et prenez la direction du village de Saint-Denis.
Au bout de 3 kms environ, prenez la première route goudronnée qui part sur votre droite (cette
route succède en fait à une première nommée chemin de La Forge, qui part sur la droite, mais
en terre — elle vient immédiatement après avoir roulé sous la ligne à haute tension qui
traverse la route) — il y a un signe pour « La Grange ». Au bout de 150m, environ, vous aurez
face à vous un portail coulissant marron avec un La Forge de Montolieu d’une part, mais aussi
un digicode. Composez sur ce digicode le *** puis appuyez sur la flèche à gauche (qui est sous
le 1). Le portail s'ouvrira, vous passerez et il se refermera automatiquement après vous.
Suivez l’allée de graviers qui commence tout droit puis descend en deux lacets, continuez
toujours tout droit, franchissez le portail rouillé et descendez jusqu'à la grande maison.
Au nord du village de Montolieu, à 15 min. de Carcassonne, dans la vallée de la Dure, La Forge
est un ancien site industriel de 16 ha, où se sont succédés forge napoléonienne, moulins,
faïenceries et filatures. Cet ancien bâtiment industriel est inclus dans un vaste parc
bicentenaire, privé et clôturé de 16 ha, offrant de nombreux sentiers de promenade dans les
abords de rivière et près du lac.
A l’entrée, le superbe pin Douglas, classé Arbre Remarquable de France, accueille tout les êtres
de passage avec la bienveillance et la mémoire séculaire de celui qui domine tranquillement
depuis tant d’années le bord de la rivière. Ce lieu marqué par l’histoire est splendide été comme
hiver grâce à ses arbres anciens et d’exception, son orangerie et ses jardins de fleurs et herbes
aromatiques, sans omettre le son rafraîchissant de l’eau qui longe et parcourt toute la propriété.
Maison de maître, gîtes et habitations insolites composent l’éventail des possibilités de séjour.
La table est de renom ; on peut à La Forge, bien dormir, bien manger, jouer, lire, se détendre,
penser, travailler, apprendre, jardiner, observer la nature, rencontrer ou s’isoler du monde.
Les hôtes, Charles Cowen, photographe, jardinier-paysagiste et musicien et Laure, libraire
accueillent leurs hôtes chaleureusement, dans un cadre détendu et familial.
!ous sommes donc attendus pour un repas préparé par nos hôtes puis une visite du
domaine



16h à 16h45 : Trajet La Forge, le Castelet des Crozes – 30km.



16h45 à 18h : Visite du jardin du Château du Castelet de Crozes - Route d'Issel - 11400
Castelnaudary
Le Castelet de Crozes, situé à Castelnaudary dans l’Aude, était à l’origine un château médiéval
entouré d’un domaine agricole. Acquis par un bourgeois de Castelnaudary au XVIIIe siècle, la
demeure et les jardins ont été profondément modifiés pour adopter le style néo-classique
palladien avec des jardins en terrasses à l’italienne. Composés d’un parterre de broderie, de
fruitiers-potagers et de terrasses arborées, les jardins adoptent un style régulier ouvrant sur le
paysage vallonné du Lauragais.
Au XIXe siècle, les jardins font l’objet de quelques modifications avec la suppression des
fruitiers-potagers et la création d’une orangerie mais sont globalement conservés en l’état
pendant près d’un siècle.

Le Castelet de Crozes et ses jardins, classés Monuments Historiques en 2000, n’avaient
cependant fait l’objet d’aucune recherche historique au préalable. Des recherches ont donc été
entreprises sous la direction de Laurent Hugues, Conservateur en Chef des Monuments
Historiques de la DRAC Languedoc-Roussillon, en élaborant également une stratégie
d’intervention en vue de leur restauration. Ces recherches ont fait l’objet d’un mémoire de fin
d’année de Master à l’École nationale Supérieure d’Architecture de Versailles.



18h à 20h retour vers Montpellier

Date limite d'inscription dépassée.